Le fondateur de Bridges TV accusé d'avoir décapité sa femme | Page7 | www.africalog.com
Home

Le fondateur de Bridges TV accusé d'avoir décapité sa femme

Feb 20, 2009

Aux États-Unis, le fondateur d'une station de télévision a été formellement accusé d'avoir décapité sa femme.

l’idée de télévision vint à sa femme en décembre 2001 alors qu’elle écoutait la radio en voiture.

« Certains commentaires désobligeants sur les musulmans l’ont blessée », racontait Hassan. « Elle était enceinte de sept mois et elle a pensé qu’elle ne voulait pas voir ses enfants grandir dans cet environnement ».

Il a donc fondé Bridges TV, la première chaîne de télévision américaine pour les musulmans, pour lutter contre la perception négative des musulmans.

Muzzamil Hassan, 44 ans, est entré dans une station de police en banlieue de Buffalo jeudi soir dernier et a affirmé aux détectives que le corps de sa femme, Aasiya Zubair Hassan âgée de 37 ans, gisait dans les locaux de la station Bridges TV, où ils travaillaient tous deux.

Lorsque les agents de police se sont rendus aux installations de Bridges TV, ils ont en effet retrouvé le corps de la femme dans un corridor, décapité. Elle avait vraisemblablement été assassinée en après-midi. Les policiers recherchent toujours l'arme du crime.

L'avocat de la femme a soutenu que celle-ci avait récemment rempli une demande de divorce après huit ans de mariage, après des actes de violence conjugale. Par ailleurs, la soeur de la victime soutient qu'elle était probablement au téléphone avec elle lorsque le meurtre est survenu.

Lors de sa comparution devant la justice, Muzzamil Hassan a été accusé de meurtre au deuxième degré et devra demeurer incarcéré au Erie County holding centre.

Deux enfants sont nĂ©s de l'union entre cet homme et cette femme. Ils sont actuellement âgĂ©s de six et quatre ans. La cour doit dĂ©cider qui s'occupera d'eux et les grands parents doivent assister aux procĂ©dures. Muzzamil Hassan a aussi deux autres enfants, âgĂ©s de 17 et 18 ans. - AfricaLog